Voyage entre les Mondes
Bienvenue!!!

Bienvenue à toi, ô voyageur de l'autre monde.
Tu te trouve, ici, sur Mon forum, sur Mes terres.
Peut-être es-tu venu ici pour t'inscrire...
Si c'est le cas va vite lire le règlement.

Et maintenant:
Puisses-tu te plaire parmi nous!!!!


 
AccueilPortailFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Recueil de Charles Baudelaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Karie
Représentante des loups garous
Représentante des loups garous


Messages : 53
Date d'inscription : 05/04/2011
Age : 21

MessageSujet: Recueil de Charles Baudelaire   Sam 17 Déc - 19:15

Ici, vous pouvez mettre tous les poèmes que vous connaissez du célèbre Charles Baudelaire ^^
En voici déjà trois de lui, que j'aime tout particulièrement Wink dont un que j'ai déjà cité dans mes poèmes préférés



Chant d’automne

I

Bientôt nous plongerons dans les froides ténèbres ;
Adieu, vive clarté de nos étés trop courts !
J’entends déjà tomber avec des chocs funèbres
Le bois retentissant sur le pavé des cours.

Tout l’hiver va rentrer dans mon être : colère,
Haine, frissons, horreur, labeur dur et forcé,
Et, comme le soleil dans son enfer polaire,
Mon coeur ne sera plus qu’un bloc rouge et glacé.

J’écoute en frémissant chaque bûche qui tombe ;
L’échafaud qu’on bâtit n’a pas d’écho plus sourd.
Mon esprit est pareil à la tour qui succombe
Sous les coups du bélier infatigable et lourd.

Il me semble, bercé par ce choc monotone,
Qu’on cloue en grande hâte un cercueil quelque part.
Pour qui ? - C’était hier l’été ; voici l’automne !
Ce bruit mystérieux sonne comme un départ.

II

J’aime de vos longs yeux la lumière verdâtre,
Douce beauté, mais tout aujourd’hui m’est amer,
Et rien, ni votre amour, ni le boudoir, ni l’âtre,
Ne me vaut le soleil rayonnant sur la mer.

Et pourtant aimez-moi, tendre coeur ! soyez mère,
Même pour un ingrat, même pour un méchant ;
Amante ou soeur, soyez la douceur éphémère
D’un glorieux automne ou d’un soleil couchant.

Courte tâche ! La tombe attend ; elle est avide !
Ah ! laissez-moi, mon front posé sur vos genoux,
Goûter, en regrettant l’été blanc et torride,
De l’arrière-saison le rayon jaune et doux !

Charles Baudelaire, Les fleurs du mal




Le Chat

Viens, mon beau chat, sur mon coeur amoureux ;
Retiens les griffes de ta patte,
Et laisse moi plonger dans tes beaux yeux,
Mêlés de métal et d'agate.

Lorsque mes doigts caressent à loisir
Ta tête et ton dos élastique,
Et que ma main s'enivre du plaisir
De palper ton corps électrique,

Je vois ma femme en esprit. Son regard,
Comme le tien, aimable bête,
Profond et froid, coupe et fend comme un dard,

Et, des pieds jusques à la tête,
Un air subtil, un dangereux parfum,
Nagent autour de son corps brun.

Charles Baudelaire, Les fleurs du mal



Les Chats

Les amoureux fervents et les savants austères
Aiment également, dans leur mûre saison,
Les chats puissants et doux, orgueil de la maison,
Qui comme eux sont frileux et comme eux sédentaires

Amis de la science et de la volupté
Ils cherchent le silence et l'horreur des ténèbres;
L'Erèbe les eût pris pour ses coursiers funèbres,
S'ils pouvaient au servage incliner leur fierté.

Ils prennent en songeant les nobles attitudes
Des grands sphinx allongés au fond des solitudes,
Qui semblent s'endormir dans un rêve sans fin;

Leurs reins féconds sont plein d'étincelles magiques
Et des parcelles d'or, ainsi qu'un sable fin,
Etoilent vaguement leurs prunelles mystiques.

Charles Baudelaire, Les fleurs du mal

*******************
NOUS SOMMES LA LUNE
NOUS SOMMES UN HURLEMENT
NOUS SOMMES LA PEUR
NOUS SOMMES LES LOUPS
Revenir en haut Aller en bas
 
Recueil de Charles Baudelaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CHARLES BAUDELAIRE (1821-1867)
» Qui veut la guerre est en guerre avec soi (PV ...)
» Hommage bien mérité à Gérard-Pierre Charles un grand mapou
» Echange Charles Baker/ Himler Rebu autour du CEP
» AVANT PROJET DE LOA DU SENATEUR FETICHEUR MOISE JEAN CHARLES !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voyage entre les Mondes :: Créations :: Poèmes-
Sauter vers: